Lundi 26 octobre 2020

Toutes nos excuses pour la panne de réseau avec Interbible qui ne peut nous fournir les textes 'lire le texte' pour l'instant. Cliquer sur 'lire la suite' uniquement.


Rêves de prophètes (Jérémie 23,16-32) Eveillés, en dormant ou à demi conscients, nous faisons tous des rêves. Certains aiment à les raconter, d’autres les gardent pour eux. Souvent, on s’en réjouit: «J'ai eu un rêve!» et on se plaît à en chercher le sens. Mais qui s’exprime en nous ainsi? Est-ce la voix d’un maître intérieur ou celle d’un menteur? Comment distinguer les messages qui nous mènent vers la vraie Vie de ceux qui nous perdent? Ceux qui proviennent de la Source de ceux qui viennent de notre propre raison et qui flattent nos désirs? Pour les distinguer, on peut sentir s’ils apportent paix, alignement ou joie intérieure ou au contraire trouble, division ou tristesse intérieure. Dans le premier cas, il y a de fortes chances pour que cela soit une parole du Seigneur pour nous. Cela vous semble étonnant? La Bible regorge de songes qui «prophétisent», et nous avons sans doute perdu la capacité de les écouter comme on le faisait autrefois. Pourtant, ce n’est pas seulement un inconscient personnel ou collectif qui parle: ils peuvent aussi être paroles du Vivant – à condition de ne pas les instrumentaliser à son profit, ou de ne pas les prendre tous comme venant de Dieu. Il faut sans doute être sensibilisé au langage des rêves et se disposer à écouter vraiment ce qui se dit dans le silence de notre être et l’obscur de la nuit. Sinon, on risque de confondre notre parole avec celle de Dieu.Lire le texte

Nils Phildius

Prière: Seigneur, donne-moi d’être profondément à l’écoute de ton silence en moi.

Référence biblique : Jérémie 23, 16 - 32

Commentaire du 27.10.2020
Commentaire du 25.10.2020